FILET EXPERIMENTAL MONOFILAMENT FEX03

609.99$

SKU : FEX-03 MONO Catégories : , ,

FILET EXPERIMENTAL MONOFILAMENT FEX03

 

FILET EXPERIMENTAL MONOFILAMENT FEX03,

200 PIEDS long x 6 pieds profond

PANNEAUX (1″-6″) sont équipés d’une ligne flottante et d’une ligne plombée. La corde de la sangle est faite de nylon tressé très résistant, et le fil de montage utilisé est un nylon tressé n° 18.

Le filet FEX-03 mesure 200 pieds de long e 6 pieds de haut

Nos filets maillants sont fabriqués avec des fils en monofilament ou en multifilament. Ils sont gréés dans un rapport de 55%. Les couleurs disponibles sont le blanc pour tous les filets gréés en multifilament et des couleurs transparentes pour les filets en monofilament. Nous pouvons donc teindre les filets multifilaments selon vos besoins en ajoutant un supplément de 10% au prix de revient. Les diamètres des ficelles sont relativement proportionnés aux différentes mailles.

  • Toutes les combinaisons sont possibles, mais des standards (longueur, profondeur, mailles, type de filament, couleur) existent pour diverses applications et juridictions.
PÊCHE EXPÉRIMENTALE
La gestion durable des ressources halieutiques repose sur l’acquisition de connaissances sur les
stocks à gérer telles que l’abondance ainsi que la structure et la dynamique des populations.
L’évolution de la situation d’une population dans le temps, ou la comparaison de l’état de
différentes populations, est possible grâce à l’analyse de certains paramètres de population. Les
données nécessaires à l’estimation des paramètres d’une population sont généralement obtenues
lors d’une pêche expérimentale qui, lorsque réalisée conformément aux normes nationales
, constitue un échantillonnage représentatif de la population d’intérêt.
Toute pêche expérimentale doit être effectuée selon un protocole d’échantillonnage précis
permettant d’acquérir des données statistiquement valables et significatives. Brièvement énoncé,
un protocole d’échantillonnage adéquat répond aux questions suivantes :
-quoi (quelle ou quelles espèces);
-où (strate et stations d’échantillonnage);
-quand (période d’échantillonnage);
-comment (sélection et installation de l’engin de pêche);
-combien (effort d’échantillonnage, taille de l’échantillon)?
La normalisation des protocoles d’échantillonnage est essentielle pour la comparaison des
paramètres de population (abondance, maturité, etc.) dans le temps et entre les plans d’eau. La
normalisation vise à réduire au maximum la variance associée aux variables physiques,
chimiques et biologiques qui influencent la répartition spatiale des individus et l’estimation de
leur abondance et des autres paramètres de la population
(Hubert 1996; Bonar et al. 2009b).
Les pêches expérimentales sont généralement répétées à intervalles réguliers, tous les cinq ans
par exemple, afin d’estimer l’abondance des individus dans la population et de détecter des
variations d’abondance.
Sélection de l’engin et procédure d’installation
Le choix d’un engin de capture est très important dans l’élaboration d’un
plan d’échantillonnage. Toutes les pêches expérimentales en lac décrites da
ns ce guide sont effectuées à l’aide de filets
maillants benthiques. Les filets maillants capturent des poisson de certaines tailles plus
efficacement que d’autres, on dit qu’ils sont «sélectifs à la taille
» (Hubert 1996; Hansen et al.1997).
Un poisson est considéré comme maillé lorsqu’il est retenu dans la maille entre l’œil et la
nageoire dorsale, tandis qu’un poisson retenu dans le filet par la bouche ou les dents est plutôt
considéré comme emmêlé (Hansen et al.1997). L’efficacité d’un filet à retenir un poisson
dépend du rapport entre la taille du poisson (circonférence) et la dimension de la maille
(périmètre) (Lester et al.2009). Lorsque la circonférence du poisson est nettement inférieure à la
taille de la maille, le poisson passe librement dans le filet sans s’y prendre. Lorsque la
circonférence du poisson est légèrement plus grande que la maille, le poisson peut pénétrer dans
la maille, mais sans la traverser complètement, se trouvant ainsi maillé, généralement entre
l’opercule et la nageoire dorsale. Si la circonférence du poisson dépasse largement la taille de la
maille, celui-ci ne peut s’y mailler.
Il est possible d’évaluer la gamme de tailles des poissons susceptibles d’être retenus dans une
maille de longueur donnée. En effet, on évalue approximativement que les dorés et les
salmonidés d’une longueur totale cinq fois supérieure
à la grandeur de la maille étirée sont plus susceptibles de se mailler au contact du filet (Grant et al.2004; Lester et al.2009).
Les caractéristiques des engins recommandés pour capturer le doré jaune, le touladi, l’omble de
fontaine et l’omble chevalier oquassa (matériau, longueur totale du filet, nombre et longueur des
sections, ouverture de maille) présentées dans les sections suivantes ont été déterminées à partir
de l’expertise du MRNF.
Généralement, les filets utilisés sont constitués d’un matériau
minimisant leur visibilité durant la entre l’aube et le crépuscule (Pristas et Trent 1977;
Henderson et Nepszy 1992) et offrant la plus grande résistance possible à la rupture quant aux
gammes de poissons capturés.
Les filets normalisés pour les pêches visant une espèce en particulier comprennent plusieurs panneaux d’ouvertures de maille différentes qui sont disposés en ordre croissant d’ouvertures de maille. Un tel agencement d’ouvertures de maille risque de produire un effet d’entraînement(leading effect) et de modifier la capturabilité de l’engin. Ces facteurs, ainsi que l’effet d’appâtage (baiting effect), sont susceptibles de mener à une surestimation de l’abondance des poissons de grande taille (Lester et al.2009). C’est pourquoi, lors de l’enregistrement des données, la tache est  laborieuse sur le plan logistique, permet de corrigera posteriori le nombre des captures en fonction de la sélectivité de l’engin et d’obtenir ainsi des paramètres de population plus exacts.
Les filets maillants peuvent être benthiques ou pélagiques  1996; Lester et al.2009;Beauchampet al.2009). Les pêches expérimentales benthiques sont toutefois les plus communes et sont celles qui conviennent le mieux pour les espèces décrites dans ce guide. Des détails
techniques concernant le mouillage et la levée de filets expérimentaux sont disponibles dans
Hubert (1996).
Chaque filet maillant doit être muni, à chaque extrémité, d’une ancre et d’une bouée fixées à
l’engin à l’aide de câblots de longueur supérieure ou égale à la profondeur à laquelle l’engin est
mouillé. De cette manière, on évite d’endommager l’engin en raison d’une trop forte tension
lorsqu’on hisse le filet à bord de l’embarcation lors de la levée.
Généralement, le déploiement des filets doit être,
dans la mesure du possible, perpendiculaire ou
oblique par rapport aux isobathes, mais jamais parallèle. D’une station à l’autre, il est important
d’alterner le sens du filet de telle sorte que les petites mailles soient près du rivage pour la moitié des stations.
Effort d’échantillonnage
Les filets maillants sont habituellement mouillés en fin de journée et levés le lendemain. De cette
façon, l’échantillonnage couvre la période la plus propice aux captures, y compris le crépuscule
et l’aube (Hubert 1996; Lester et al.
2009). La pêche doit comprendre au minimum la période de
18 h à 9 h le lendemain et durer de 18 à 24 heures; l’unité d’effort est donc la « nuit-filet ».
Engin de pêche
Le filet maillant expérimental recommandé pour la capture du doré jaune est décrit dans le
tableau 5. Ce filet est composé de huit panneaux, mesurant chacun 7,6 m de longueur sur 1,8 m
de hauteur. Les panneaux sont disposés en ordre
croissant de grandeur de maille. Le maillage est constitué d’un monofilament de nylon transparent
monté à 50 %, c’est-à-dire que le nombre de mailles par longueur de ralingue est tel que la
maille montée est étirée à 50 % de son maximum d’étirement.
Le filet maillant expérimental normalisé pour la capture du touladi est le même que celui pour le doré jaune
Le filet expérimental normalisé pour la capture de l’omble chevalier oquassa est le même que celui pour lomble de fontaine.
Engins de pêche et installation
La méthode ontarienne utilise deux types d’engins, maximisant les probabilités de capture dans
la gamme de tailles des espèces de poissons
d’eau douce (figure 10). Le premier engin est un filet à grandes mailles, destiné à la capture des poissons de plus de 20 cm de taille, soit la taille d’intérêt pour la pêche sportive. Cet engin a été proposé par l’American Fisheries Society comme standard nord-américain pour l’
inventaire des espèces de poissons d’intérêt sportif (Bonar et al.2009a). L’autre engin est un filet à petites mailles
qui cible les poissons de taille inférieure, proies potentielles des poissons capturés par le filet à grandes mailles. Par conséquent, la méthode ontarienne est divisée en deux protocoles d’échantillonnage, selon l’engin utilisé.
Figure 10.
Représentation schématique des deux engins utilisés dans la méthode ontarienne pour un inventaire de la
communauté, en haut l’engin à grandes mailles et en bas, l’engin à petites mailles, de même que la terminologie
utilisée. Noter que les schémas ne sont pas à l’échelle. Tiré de Sandstrom et al.(2010).
Les deux engins ontariens diffèrent des engins normalisés par le MRNF pour la capture du doré
jaune ou du touladi et pour la capture des ombles pour deux principales raisons. D’abord, chaque
engin ontarien est constitué de deux bandes de filets jointes par une travée (figure 10). Ensuite,
chaque bande de l’engin est constituée de différents panneaux d’ouverture de maille différente
agencés de façon séquentielle, mais non progressive, comme c’est le cas pour les engins du
MRNF (figure 10).
Les petits filets (1/2″ à 4″ ) sont équipés d’une ligne flottante et d’une ligne de plomb. Les filets à plus grandes mailles sont généralement gréés sur une ligne flottante, et une ligne plombée plus lourde. Nous fabriquons donc des filets en fonction des besoins de nos clients.

Nous tenons en inventaire les modèles FEX-01, FEX-02, FEX-03, FEX-04, FEX-05 et FEX-06. Ces filets sont normalisés par le MRN au Québec et le MRN en Ontario.

Le filet Maillants Expérimental sert à inventorier des populations de poisson (classes d’âge ou de taille, stades de maturité) en eau douce ou salée. Fabriqués de sections (panneaux) de mailles de grandeur différentes.

FILET EXPERIMENTAL MONOFILAMENT FEX03 COMMUNÉMENT APPELÉ FEX-03 MONO

 

 

41 en inventaire